Guinée / Ebola

Ebola: lourdes conséquences pour l'aéroport de Conakry

Vue du contrôle sanitaire mis en place à l'aéroport de Conakry pour parer au risque de l'épidémie Ebola.
Vue du contrôle sanitaire mis en place à l'aéroport de Conakry pour parer au risque de l'épidémie Ebola. AFP/CELLOU BINANI

Les conséquences économiques en Guinée, premier pays à avoir été confronté à l'épidémie de fièvre Ebola, sont importantes. A l'aéroport de Conakry, des contrôles sanitaires stricts ont été mis en place à l'arrivée et au départ pour éviter l'entrée sur le territoire de voyageur malade ou l'exportation du virus vers d'autres cieux. Malgré cela, le trafic aérien est en chute libre et la Société de gestion et d'exploitation de l'aéroport de Conakry (Sogeac), déplore des pertes considérables.

Publicité

Aujourd'hui, nous n'avons plus que 17 mouvements d'avion par semaine.

Keïta Oulaba Kabassan, directeur de la Sogeac

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail