Accéder au contenu principal
Ebola / Nigeria / La Mecque

Ebola: le Nigeria veille sur les pèlerins voyageant à La Mecque

Un pèlerin nigérian téléphone, assis sur le parvis de la Mecque, en février 2001.
Un pèlerin nigérian téléphone, assis sur le parvis de la Mecque, en février 2001. AFP PHOTOS / MARWAN NAAMANI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La ville sainte de La Mecque en Arabie saoudite entre dans une période de grands départs pour le grand pèlerinage. Au Nigeria, cette année, 70 000 personnes feront le déplacement. En ces temps d’épidémie du virus Ebola dans le pays, les autorités nigérianes ont pris les mesures nécessaires pour qu’aucun de leur ressortissant ne parte ni ne revienne avec le virus.

Publicité

Petite accalmie au terminal cargo de l’aéroport de Lagos, quelques 200 pèlerins sont attendus d’une heure à l’autre, ils doivent embarquer pour La Mecque. En attendant, les organisateurs se préparent. Fahatma Mamaoud Omecane, de la Commission nationale du Hadj assure : « Qu’il s’agisse de pèlerins ou d’officiels, on vérifie systématiquement que chaque personne qui arrive ou qui reparte n’est pas infectée par Ebola. Ils sont tous vus par le comité médical de l’état de Lagos. Des membres du comité accompagnent les pèlerins dans le vol et les logent sur place en Arabie Saoudite. C’est bon, nous sommes parés ! »

Depuis l’introduction du premier cas de virus Ebola dans le pays, le 20 juillet dernier, 8 personnes sont décédées. La propagation de l’épidémie a, jusque-là, été contenue. Mais pour le docteur Olu Kayodé du ministère de la Santé de l’état de Lagos, il faut rester vigilant : « Nous devons être très prudents, on ne peut pas baisser la garde, tout le monde doit se souvenir que le premier cas était importé donc, tant que l’épidémie accoure dans l’Afrique de l’Ouest, chacun au Nigeria doit être en alerte pour qu’aucun autre cas ne soit importé. »

Plus de 35 000 pèlerins nigérians sont déjà partis vers l’Arabie Saoudite, autant embarqueront dans les prochains jours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.