Accéder au contenu principal
Mali

54 ans d'indépendance au Mali: IBK prône la réconciliation

Ibrahim Boubacar Keita, le président malien, lors des cérémonies du 54e anniversaire de l’indépendance du Mali. 22 septembre 2014.
Ibrahim Boubacar Keita, le président malien, lors des cérémonies du 54e anniversaire de l’indépendance du Mali. 22 septembre 2014. Reuters/Joe Penney
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le Mali célèbre ce 22 septembre 2014, le 54e anniversaire de son indépendance, et cela dans un contexte particulier. En effet, les négociations se poursuivent en Algérie entre le gouvernement et les groupes armés du Nord.

Publicité

Place de l’Indépendance de Bamako, le président malien IBK est arrivé dans la matinée pour donner le coup d’envoi de ces cérémonies. Au programme d’abord, l’hymne national suivi très rapidement de la sonnerie aux morts. Ensuite, il y a eu les dépôts de gerbe, les coups de main chaleureux à des pionniers de l’indépendance présents sur les lieux.

Le président malien s’est adressé à la presse prônant la réconciliation nationale avec une pensée pour toutes les parties présentes actuellement à Alger pour les négociations de paix : « Je ne doute pas une seule seconde que tous ceux qui sont à Alger, de quel bord qu’ils soient, sont unis dans la même émotion… »

Après un bain de foule, le numéro un malien a pris la direction de Kati, à 15 kilomètres de Bamako pour assister à une cérémonie de prise d’armes.

Les Maliens vivants au Niger ont voulu célébrer le retour de la paix dans leur pays.

La fête de l’indépendance vue par les Maliens du Niger

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.