Accéder au contenu principal
Cuba / Ebola

Ebola: des renforts de personnel soignant cubain en Afrique de l’Ouest

Entrée du centre de traitement Ebola à Monrovia, Sierra Leone.
Entrée du centre de traitement Ebola à Monrovia, Sierra Leone. REUTERS/James Giahyue
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Cuba augmente son aide aux pays d'Afrique de l'Ouest dans leur lutte contre le virus Ebola. L'épidémie a fait 2 917 morts et infecté 6 263 personnes, selon le dernier bilan de l'OMS. Les autorités sanitaires cubaines ont annoncé l'envoi de 296 personnels de santé et médecins supplémentaires pour tenter d'enrayer l'épidémie.

Publicité

Aucun autre pays n'a fourni autant de personnel soignant pour lutter contre Ebola depuis le début de l'épidémie. Cuba doit dépêcher début octobre 400 spécialistes pour aider les pays d'Afrique de l'Ouest à endiguer le virus. Alors qu'au moins 62 médecins et 103 infirmiers œuvrent déjà sur place.

Ces brigades, formées aux situations d'urgence devraient intervenir en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée. Des équipes seront aussi envoyées dans les pays encore épargnés pour développer la prévention contre l'épidémie.

4 000 médecins cubains en Afrique

Selon le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez, 4 000 médecins cubains oeuvrent actuellement sur le continent africain. En 50 ans, ils ont été 76 000 à venir y travailler. 3000 médecins africains ont également été formés par Cuba.

Le corps médical cubain est devenu l'une des ressources principales de l'île. Il représenterait la moitié de ses rentrées de devises : environ six milliards de dollars par an.

Reconnus pour la qualité de leur formation, 4 000 médecins cubains ont été recrutés par le gouvernement brésilien l'année dernière. Près de 30 000 d'entre eux auraient rejoint le Venezuela, ces dix dernières années. Une expertise précieuse alors que la communauté internationale se mobilise contre une épidémie difficilement contrôlable.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.