RDC

RDC: marche de l'opposition contre une révision de la Constitution

En RDC, l’opposition est mobilisée contre la réforme constitutionnelle réformant la Constitution.
En RDC, l’opposition est mobilisée contre la réforme constitutionnelle réformant la Constitution. AFP PHOTO / Junior D. Kannah

En RDC, l'opposition congolaise a manifesté à Kinshasa contre une éventuelle modification de la Constitution. Elle permettrait au président Kabila de briguer un nouveau mandat. « Kabila doit partir », pouvait-on lire sur les banderoles des slogans. La manifestation s'est déroulée à l'appel de l' UDPS et de l'UNC, deux des trois principaux partis d'opposition. Les opposants réclament la tenue du dialogue prévu par l'accord-cadre de Nairobi et la libération de détenus politiques comme Jean-Bertrand Ewanga.

Publicité

La marche est partie du monument Patrice-Emery Lumumba, place de l’Echangeur à Limete. Ils étaient nombreux ceux qui ont répondu à l’appel de l’opposition. Hommes et femmes, jeunes et vieux, tous scandaient des slogans hostiles au régime en place. Sur les banderoles, on pouvait lire :  « Touche pas à ma Constitution », « Tous derrière Tshisekedi ».

« Personnellement, je proteste et je voudrais manifester mon mécontentement et demander à notre peuple de dire " non " à ce que je considère comme un désabusement. On est finalement en train de se moquer de tout un peuple », affirme un ancien militant de la Conférence nationale souveraine (CNS).

Boulevard Triomphal, en face du stade des Martyrs, terminus de la marche, les organisateurs se sont tour à tour adressés à la foule. « Nous n’allons pas prendre les armes, c’est le peuple qui leur dira " non " à toute modification de la Constitution. La Constitution, dans son article 64, demande aux Kinois que vous êtes, aux Congolais que vous êtes, de dirent " non " à tout changement de Constitution », lance l’opposant Vital Kamerhe de l’UNC.

Cette manifestation survient au lendemain des déclarations du président Kabila. Devant l'ONU, à New York, il a réaffirmé le calendrier des élections conformément au programme établi par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail