Libye

Libye: Ban Ki-moon en visite surprise demande une reprise du dialogue

Le secrétaire général de Nation unies, Ban Ki-moon en visite surprise en Libye a demandé une reprise du dialogue afin de faire cessez les combats, le 11 octobre 2014 à Benghazi.
Le secrétaire général de Nation unies, Ban Ki-moon en visite surprise en Libye a demandé une reprise du dialogue afin de faire cessez les combats, le 11 octobre 2014 à Benghazi. REUTERS/Ismail Zitouny

Après sa visite prévue en Tunisie, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a effectué une visite surprise en Libye. Il a appelé à la cessation des combats et au dialogue. « Soyons clairs: sans un arrêt immédiat des affrontements violents et sans le rétablissement d'une paix durable, prospérité et vie meilleure seront un rêve lointain », a dit Ban Ki-moon. Dans un hôtel de Tripoli, le secrétaire général des Nations unies s’est entretenu avec le vice-président du Parlement mais aussi avec des députés qui jouent la politique de la chaise vide depuis leur élection.

Publicité

Le Parlement, dominé par les anti-islamistes, a été élu fin juin. Une trentaine de députés islamistes le boycottent, refusant de siéger à Tobrouk, une ville qu’ils considèrent être contrôlée par leurs adversaires.

La légitimité de cette Chambre des Représentants est contestée par une coalition de milices, appelée « Aube de la Libye », qui contrôle désormais la capitale. Mais aussi par d’importantes milices islamistes de l’Est, notamment les jihadistes d’Ansar al-Charia.

Ban Ki-moon a souligné qu’il n’y avait « pas d’alternative au dialogue ». Le secrétaire général a insisté sur la légitimité de la Chambre des Représentants et l’importance de mettre fin à la crise institutionnelle. Mais les affrontements continuent à l’ouest de Tripoli ainsi que les assassinats ciblés à Benghazi. Certains observateurs s’interrogent sur l’efficacité de ce dialogue national qui n’inclut pas les miliciens, maîtres du terrain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI