République centrafricaine

RCA: les anti-balaka irrités par les attaques de la présidente

République centrafricaine, Njoh, 24 septembre 2013. Des hommes se réclamant des combattants anti-balaka, opposés aux soldats de la Seleka, posent avec leurs armes dans la rue principale de la ville de Njoh.
République centrafricaine, Njoh, 24 septembre 2013. Des hommes se réclamant des combattants anti-balaka, opposés aux soldats de la Seleka, posent avec leurs armes dans la rue principale de la ville de Njoh. © Michaël Zumstein / Agence VU pour Le Monde
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Centrafrique, les anti-balaka réagissent au discours prononcé, mercredi, par Catherine Samba-Panza devant le Conseil national de transition. Dans cette adresse à la Nation, la présidente de la transition avait pointé le manque de coopération des anti-balaka, voire leur responsabilité dans les récentes violences à Bangui. Ces derniers estiment qu'elle n'a satisfait à aucune de leurs revendications.

Publicité

La déclaration de la chef de l’Etat de la transition ne va pas dans le sens de l’apaisement.

Joachim Kokaté

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail