Accéder au contenu principal
GHANA

Un reportage télé ghanéen primé par l’AFP

Le journaliste ghanéen Edem Srem remporte le tout premier Prix africain de vérification des faits.
Le journaliste ghanéen Edem Srem remporte le tout premier Prix africain de vérification des faits. Getty Images
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le journaliste ghanéen Edem Srem remporte le tout premier Prix africain de vérification des faits. Cette distinction créée par la fondation Agence France Presse (AFP), récompense des journalistes qui démontent les discours mensongers de responsables politiques. Le vidéaste ghanéen, et son équipe de Multi Tv World, ont donc reçu le premier prix pour son reportage « De l'or contre de l'eau au Ghana ». Une vidéo dénonçant les fausses déclarations du gouvernement qui affirmait avoir supprimé la pratique dangereuse de l'exploitation de l'or dans les cours d'eau.

Publicité

Quand j’ai su que j’avais gagné, je suis resté silencieux. Je n’y croyais pas. Je ne savais pas quoi dire. Puis bien sûr, je me suis senti très heureux. J’essaie toujours de raconter des histoires qui changeront des vies, qui amélioreront notre société. L’exploitation de l’or affecte beaucoup la qualité des sources, des rivières, des lacs. Le gouvernement a affirmé que cette pratique avait été complètement éradiquée. Mais nous, nous avons démontré qu’elle continuait. On est allés sur le terrain pour comparer la réalité avec le discours officiel. Il y avait de grandes contradictions. Ça a été une enquête très difficile ! D’abord parce que nous avons dû utiliser nos propres ressources et puis il a fallu trouver une chaîne de télé qui accepte de diffuser le reportage. Sur place des gens ne voulaient pas parler. Les mineurs illégaux sont très dangereux ! Ils ont des armes et ils n’hésitent pas à s’en servir. Ils ont attaqué des policiers. Ils s’en sont même pris à nous. Mais nous avons dialogué avec eux avec respect et ils ont accepté de nous parler.

Edem Srem

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.