Accéder au contenu principal
Zimbabwe

Zimbabwe: toujours plus de pouvoir pour Robert Mugabe

Robert Mugabe, au 34e sommet de la SADC, aux chutes Victoria (Zambie) le 18 août 2014.
Robert Mugabe, au 34e sommet de la SADC, aux chutes Victoria (Zambie) le 18 août 2014. REUTERS/Philimon Bulawayo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Zimbabwe, le président Robert Mugabe resserre son emprise sur le parti au pouvoir, la Zanu-PF. A une semaine d’un important congrès auquel il devrait être reconduit au poste de président, Robert Mugabe s’est octroyé tous les pouvoirs, y compris celui d’imposer son successeur à la tête du pays.

Publicité

Coup de théâtre au Zimbabwe. A une semaine du congrès de la Zanu-PF, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), le président zimbabwéen Robert Mugabe change les règles du jeu. Désormais, lui seul nommera les vice-présidents du parti au pouvoir - qui sont également les vice-présidents du pays - là où ces derniers étaient auparavant élus. Robert Mugabe a donc tous les pouvoirs pour nommer ceux qui lui succéderont en cas de décès. Le président zimbabwéen a fêté son 90e anniversaire en février 2014.

L’actuelle vice-présidente Joice Mujuru est presque assurée de perdre son poste. Celle qui, jusqu'à récemment, était pressentie comme le successeur potentiel du président n’est plus en odeur de sainteté. Depuis plusieurs mois, elle subit lesfoudres de la première dame du Zimbabwe Grace Mugabe, récemment désignée pour présider l’organisation des femmes du la Zanu-PF. Celle-ci accuse Joice Mujuru de trahison, de corruption et plus récemment de comploter contre son mari. Grace Mugabe a décidé de soutenir Emmerson Mnangagwa, ministre de la Justice et représentant de l’aile dure du parti au pouvoir. Reste à savoir si Emmerson Mnangagwa sera désigné par Robert Mugabe comme son successeur, ou si le président zimbabwéen créera à nouveau la surprise lors de ce congrès.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.