Burkina Faso

Ouagadougou: un marché du souvenir de l’insurrection

Une femme poussant son comptoir ambulant sur l'avenue Kwame NKrumah de Ouagadougou au Burkina-Faso
Une femme poussant son comptoir ambulant sur l'avenue Kwame NKrumah de Ouagadougou au Burkina-Faso RFI/Guillaume Thibaut

Un mois après l’insurrection populaire qui a chassé du pouvoir l’ancien président Blaise Compaoré, un véritable marché du souvenir est né à Ouagadougou autour des photos et films tournés lors des manifestations. 

Publicité

Sur des parkings improvisés, des affiches géantes, des documents photocopiés et rassemblés par lots sont exposés à même le sol et retenus par des morceaux de pierres. Chaque vendeur discute avec les clients, vante le contenu et les qualités des images gravées sur des compacts disques. Le mur jouxtant le bâtiment qui servait de domicile à François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président Blaise Compaoré, s’est transformé en ce que l’on pourrait appeler « le marché de l’insurrection populaire ».

Burkina Faso: reportage sur « le marché de l’insurrection populaire »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail