Accéder au contenu principal
Madagascar

Madagascar: des pluies artificielles pour remplir les barrages

Pour compenser le manque de précipitations, les services météorologiques malgaches font tomber la pluie sur Antananarivo.
Pour compenser le manque de précipitations, les services météorologiques malgaches font tomber la pluie sur Antananarivo. RFI/Jeanne Richard
Texte par : RFI Suivre
1 min

La pluie s’abat sur l’est de Madagascar depuis quatre jours et ce sont les services météorologiques du pays qui en sont responsables. En effet, la saison des pluies tarde à s’installer et les niveaux d’eau dans les barrages hydroélectriques sont au plus bas. Conséquence, la production électrique est insuffisante, les coupures de courant se multiplient et c’est toute l’économie de la Grande île qui en pâtit. Solution d’urgence : faire tomber la pluie.

Publicité

Quand de gros nuages moutonneux du type cumulus défilent dans le ciel, les conditions sont réunies pour provoquer une pluie artificielle. Zo Rabefitia, directeur du service de météorologie appliquée explique la technique : « Il faut aller vers les nuages à l’aide d’avions, pénétrer à l’intérieur des nuages et ensemencer le nuage avec du sel très, très fin. Et c’est autour de ces particules de sel que l’humidité va s’agglomérer et avec le temps formera des gouttes. »

Aucun risque au niveau environnemental selon lui. Il s’agit de simple sel, comme celui qu’on trouve dans les embruns. Par contre, la manœuvre coûte cher : 50 millions d’ariarys, soit plus de 15 500 euros, en quatre heures de vol. C’est la Jirama, la société nationale d’eau et d’électricité, qui sollicite l’intervention.

« C’est une solution d’urgence, explique Zo Rabefitia. Le barrage d’Andekaleka fournit l’électricité pour Antananarivo. Donc en raison des problèmes de coupure de courant, il a fallu remplir ce barrage avec des précipitations provoquées puisque les précipitations naturelles sont encore insuffisantes pour le moment. »

Depuis le mois d’octobre, une trentaine d’opérations de ce type ont été menées dans le ciel malgache.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.