Accéder au contenu principal
Sciences

Plus que cinq rhinocéros blancs du Nord dans le monde

Le rhinocéros blanc du Nord, Angalifu, est mort dans le zoo de San Diego le 15 décembre 2014.
Le rhinocéros blanc du Nord, Angalifu, est mort dans le zoo de San Diego le 15 décembre 2014. REUTERS/Ken Bohn/San Diego Zoo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le rhinocéros blanc du Nord, une espèce en voie d'extinction, a perdu un de ses derniers membres, lundi 15 décembre. Désormais, on ne compte plus que cinq rhinocéros blancs du Nord dans le monde. Cette espèce est originaire d'Afrique centrale et de l'Est. Aujourd'hui, tous ses représentants sont en captivité, incapables de se reproduire.

Publicité

C'est au zoo américain de San Diego qu'Angalifu le rhinocéros blanc est mort, à l'âge de 44 ans. Vraisemblablement, le mâle est mort de vieillesse, non sans laisser le zoo de San Diego dans le dénuement. Le parc a aussi sous sa responsabilité une femelle de la même espèce. Mais il n'est pas parvenu à les faire se reproduire. C'est bien la fin de l'arbre généalogique de cette sous-espèce de rhinocéros, puisqu'aucun des rhinocéros blancs du Nord aujourd'hui en vie n'est en mesure de se reproduire.

Aujourd'hui, trois des survivants sont en Afrique, le continent d'origine de l'espèce. Elle était répandue au Congo, en Ouganda, au Tchad et au Soudan. Leur extinction est due à l'activité humaine, d'après les chercheurs : guerres et braconnages. Au total, il reste 30 000 rhinocéros de différentes sous-espèces dans le monde. Il s'agit d'une espèce en voie de disparition, comme à terme, 26% des espèces de mammifères, d'après une étude publiée dans le journal Nature. Selon cette étude, ce sont en fait les amphibiens qui courent les plus gros risques : 46% de leurs espèces pourraient disparaitre durant ce siècle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.