Accéder au contenu principal
Mozambique

Mozambique: la police délivre un homme d’affaires pris en otage

Escorte de police au Mozambique.
Escorte de police au Mozambique. AFP PHOTO / FERHAT MOMADE
Texte par : RFI Suivre
2 min

La police du Mozambique est parvenue à libérer, ce samedi 20 décembre, un riche homme d'affaires enlevé dans la capitale il y a plus d'un mois. Momade Bachir Suleman, aussi considéré par les autorités américaines comme un « baron de la drogue », a relaté à sa libération les mauvais traitements infligés par ses ravisseurs.

Publicité

C’est dans la ville de Massia, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale Maputo, qu’une dizaine de policiers ont participé à l’opération de libération de Momade Bachir Suleman. L’homme d’affaires avait été enlevé le 12 novembre dernier par quatre hommes armés qui réclamaient une rançon de 10 millions de dollars.

Une libération confirmée par le ministre de l’Intérieur du Mozambique, Alberto Mondlane : « Je confirme que M. Bachir est entre les mains de la police, sa famille a été mise au courant de sa libération. Monsieur Bachir collabore de façon tout à fait satisfaisante avec la police en vue de tirer au clair tous les éléments permettant d’élucider ce crime. »

Momade Bachir Suleman a notamment relaté les mauvais traitements subis lors sa captivité, comme la privation de nourriture : « Ça a été très dur, on m’a beaucoup torturé. Les premiers jours, je n’ai mangé que quatre biscuits, ensuite j’ai eu le droit à du jus de fruit et à une pomme par jour, voilà avec quoi je devais tenir. »

Considéré comme proche du pouvoir mozambicain, Bachir Suleman a été frappé aux Etats-Unis d’une interdiction de visa et d’un gel de ses avoirs, depuis 2010. Il est considéré par les Etats-Unis comme un important trafiquant de drogue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.