Sierra Leone

Sierra Leone: le président tente de rassurer son vice-président

Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma.
Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma. Reuters/Thierry Gouegnon

Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, tient à rassurer son vice-président. Samuel Sam Sumana avait demandé, dimanche, l'asile à l'ambassade américaine après que ses gardes ont été désarmés et remplacés sans son consentement. Le vice-président est actuellement en quarantaine depuis le début du mois. Une décision qu’il avait prise suite à la contamination par le virus Ebola de l’un de ses employés.

Publicité

Le vice-président est en sécurité, et sa famille aussi. Les rotations de ses gardes de sécurité sont courantes, mais il a pris peur. Il n’est pas du tout assigné à résidence, rien ne justifierait une telle mesure. Il s’est mis en quarantaine de façon volontaire, c’était sa décision, il l’a expliquée dans un communiqué de presse : un de ses gardes du corps avait contracté le virus Ebola, et il a voulu se plier aux recommandations prévues pour ce cas de figure.

Abdulai Bayraylai

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail