Accéder au contenu principal
Tunisie

Tunisie: le peuple dans la rue pour dire «non au terrorisme»

Mosaïque visible au musée Bardo représentant le dieu Neptune paraphée de l'inscription « Je suis Bardo ».
Mosaïque visible au musée Bardo représentant le dieu Neptune paraphée de l'inscription « Je suis Bardo ». @museeBardo
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Plusieurs centaines de Tunisiens se sont rassemblées spontanément ce mercredi soir 18 mars 2015 à Tunis, en signe de révolte contre l'attentat du musée du Bardo survenu plus tôt dans la journée qui a fait 19 morts, dont 17 touristes, et 20 blessés.

Publicité

Des centaines de Tunisiens se sont réunis face au Théâtre municipal de Tunis, situé avenue Habib Bourguiba, artère principale du centre-ville, pour dire « non au terrorisme ». Des manifestants de tous les âges brandissaient des drapeaux tunisiens, scandant des slogans hostiles aux « terroristes ».

Parmi les slogans repris en chœurs, on pouvait entendre « la Tunisie est libre, les terroristes dehors », « dégager les terroristes est un devoir », ou encore « avec mon âme et mon sang, je te défendrai drapeau ». Aussi, l'hymne national tunisien était chanté à intervalles régulières par la foule.

Ecoutez le reportage de notre correspondante au coeur du rassemblement devant le musée du Bardo

Une manifestation de plusieurs dizaines de personnes a aussi eu lieu devant le Bardo, là où s’est produite l’attaque. Notre correspondante à Tunis a pu rencontrer de nombreux Tunisiens qui criaient en chœur « la Tunisie ne cèdera jamais à la peur », « vive la liberté, non au terrorisme ». Beaucoup demandaient à ce que les citoyens du monde entier soient solidaires avec les Tunisiens, qu’ils continuent à visiter le pays. Beaucoup s’inquiètaient aussi des conséquences de cette attaque sur l’économie du pays puisqu’elle a touché au cœur l’une des principales ressources du pays qu’est le tourisme. À ces demandes s’ajoutait celle faite aux députés pour qu’ils votent enfin la loi antiterroriste.

Sur les réseaux sociaux, le musée du Bardo a publié sur son compte Twitter une image issue d'une mosaïque représentant le dieu romain Neptune paraphée de l'inscription « Je suis Bardo ».

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.