Accéder au contenu principal
Mali

L'enquête sur l'attentat du bar La Terrasse de Bamako progresse

Le restaurant La Terrasse a été frappé par un attentat qui a fait cinq victimes le 7 mars dernier à Bamako.
Le restaurant La Terrasse a été frappé par un attentat qui a fait cinq victimes le 7 mars dernier à Bamako. REUTERS/Adama Diarra
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les nouvelles arrestations de la nuit de mercredi à jeudi dans l'enquête sur l'attaque du restaurant-bar La Terrasse de la capitale malienne ont permis de faire progresser l'enquête sur l'organisation de l'attaque dans laquelle cinq personnes, dont un Français, ont été tuées le 7 mars dernier.

Publicité

Au cœur de l’attaque du restaurant-bar la Terrasse, trois terroristes venus du nord du Mali, Tous originaires du même village, ils avaient des complices dans la capitale malienne. Parmi ces derniers, un boutiquier et son frère, ainsi qu’un employé d’une société de transport. C’est lui qui aurait organisé par bus de la région de Gao à Bamako, le voyage des trois principales figures de l’attaque. Au moins l’un des trois hommes a séjourné un moment chez le boutiquier.

Avant de passer à l’acte, un membre du commando aurait fait un repérage sur les lieux. Tous armés, ces hommes avaient d’autres complices, notamment dans les faubourgs de Bamako où un camp bourré d’armes et de munitions a été, comme on le sait, découvert. Le travail d’investigation de la DGSE malienne, c'est-à-dire les services de renseignement, permet également de confirmer qu’un véhicule non immatriculé et une moto ont transporté les membres du commando.

D’autres interpellations sont en cours. L'objectif est de retrouver l’homme cagoulé, auteur de la fusillade - un costaud à l’allure militaire-, un autre complice direct, et d’autres personnes ayant participé à l’organisation de l’attaque. Les enquêteurs sont plutôt optimistes, les puces de téléphone saisis ont commencé à parler.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.