Rwanda

FIDH: «Il n’y a plus d’organisation de droits de l’homme au Rwanda»

Le centre-ville de Kigali, capitale du Rwanda.
Le centre-ville de Kigali, capitale du Rwanda. Wikimedia Commons

« Il n'y a plus d'organisation indépendante de défense des droits de l'homme au Rwanda », selon la FIDH. La Fédération internationale des ligues des droits de l'homme estime que sa ligue au Rwanda, la Liprodhor, est définitivement sous le contrôle du gouvernement rwandais. Un constat effectué après la décision lundi de la cour d'appel de Kigali de rejeter l'ultime recours de l'ancienne direction de la Liprodhor qui avait été écartée en 2013. Après deux ans de bataille judiciaire, il n’y a plus de possibilité de recours.

Publicité

C’est toute la liberté de réunion, d’association, d’expression qui est visée. C’est un jour sombre pour le Rwanda et pour les défenseurs des droits humains.

Florent Geel

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail