Nigeria

Nigeria: les blogueurs d’Uzabe oeuvrent pour la transparence du scrutin

Le matériel de vote est acheminé dans les Etats pour les élections générales du samedi 28 mars.
Le matériel de vote est acheminé dans les Etats pour les élections générales du samedi 28 mars. Reuters

Au Nigeria, une communauté de jeunes blogueurs et d’accros aux nouvelles techniques de l’information et de la communication a lancé une vaste campagne sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les électeurs, éviter d’éventuels dysfonctionnements leur jour du vote. La Plateforme « Uzabe », (« vote !» en Haoussa) est animée par une équipe de jeunes bénévoles, qui comptent à leur manière, oeuvrer pour une élection plus transparente.

Publicité

avec notre envoyée spéciale à Lagos, Bineta Diagne

Le nez collé sur son écran, Hamzat Lawal met à jour le site Internet qui héberge plusieurs informations pour guider les électeurs. Sur ce site, on retrouve des explications sur le mode de scrutin. Les animateurs de cette plateforme Uzabe veulent encourager les électeurs, notamment les jeunes, à signaler par sms ou via twitter, d’éventuels dysfonctionnements dans le déroulement du vote.

Pour Hamzat Lawal, l’un des initiateurs de cette plateforme, c’est une manière d’anticiper des risques de violence. « Notre stratégie consiste de donner des informations en temps réel sur le vote. Nous allons par ailleurs partager ces information avec les forces de sécurité, afin qu’elles puissent agir vite et bien. Notre but, c’est de tout faire pour créer les conditions d’une situation apaisée, et donc d’éviter la violence ».

Cette plateforme réunit plusieurs jeunes accros des smartphones et de l’Internet. Des jeunes qui veulent profiter de ces élections pour exprimer leurs besoins comme Dotun Roy, un bloggeur, qui rêve de bonne gouvernance dans son pays.

« On a un vrai problème de leadership : ici, les leaders sont là pour eux-mêmes : lorsqu’ils accèdent au pouvoir, ils font tout pour garder l’argent pour eux et placer leurs fonds sur des comptes étrangers. Le tout, juste pour entretenir leur propre famille. Moi, j’aimerais que le gouvernement réponde à nos besoins et que les gens commencent à réellement pratiquer la bonne gouvernance ».

Comme ce blogueur, ce samedi, près de 1000 jeunes porteront la casquette d’observateurs. Ces bénévoles sillonneront les bureaux de vote dans 32 Etats –y compris dans le nord est touché par l’insécurité de Boko Haram- pour veiller au bon déroulement du scrutin.

Pour aller plus loin :

Plateforme Voteorquench

Nigeria decide

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail