Accéder au contenu principal
Algérie

Algérie: les grandes entreprises du pays changent de têtes

Le siège social du géant pétrolier algérien Sonatrach, à Alger, le 8 février 2015.
Le siège social du géant pétrolier algérien Sonatrach, à Alger, le 8 février 2015. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Algérie, la présidence de la République a annoncé une série de nominations à la tête des grandes entreprises publiques du pays. Ces changements de direction, décidés par le président Abdelaziz Bouteflika selon un communiqué, interviennent quelques jours après un remaniement ministériel.

Publicité

Air Algérie, les douanes, les banques publiques, Sonatrach… Selon la presse, une dizaine d'entreprises publiques va changer de responsable. Ces changements ont lieu sur décision du président Abdelaziz Bouteflika, qui a présidé dimanche 24 mai un conseil des ministres pour la première fois depuis plusieurs mois.

L'économie du pays est fragilisée par la baisse des prix du pétrole, la balance commerciale est en déficit de 4 milliards de dollars, pourtant, difficile d'analyser ces nominations comme une réorganisation de crise.

Du côté de la Sonatrach, l'entreprise nationale de pétrole, le nouveau PDG est un technicien, pas un politique, affirme son entourage. Une semaine après la nomination d'un nouveau ministre de l'Energie, cela pourrait ressembler à une nouvelle dynamique. Mais c'est surtout le sixième homme à occuper ce fauteuil en moins de 6 ans.

Du côté d’Air Algérie, c'est l'ancien directeur général des douanes qui prend la tête de la compagnie aérienne nationale. Compliqué d'améliorer les choses pour l'entreprise estiment les syndicats, car l'homme n'a jamais travaillé dans l'aviation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.