RDC

RDC: le chef de la Monusco plaide pour une accélération du DDR

26 mars 2015. Nyanzale, Nord Kivu, RD Congo: le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler, lors d'une patrouille nocturne du bataillon indien INBATT IV dans les environs de Nyanzale.
26 mars 2015. Nyanzale, Nord Kivu, RD Congo: le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler, lors d'une patrouille nocturne du bataillon indien INBATT IV dans les environs de Nyanzale. MONUSCO/Abel Kavanagh

Le processus de désarmement et de réintégration des ex-combattants doit entrer en phase active, estime le chef de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco). Une déclaration faite après les vives protestations, ce week-end, de quelque 800 ex-rebelles cantonnés dans la province de l'Equateur, contre leurs conditions de vie. Martin Kobler appelle donc Kinshasa à accélérer le processus de DDR.

Publicité

Le processus de démobilisation et de réintégration n’a pas encore commencé.

Martin Kobler

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail