Kenya / Etats-Unis

[Reportage] Kenya: «La visite d'Obama, c'est pour les riches»

Le bidonville de Kibeira au Kénya, le 24 juillet 2015.
Le bidonville de Kibeira au Kénya, le 24 juillet 2015. RFI/N.Champeaux
Texte par : Nicolas Champeaux
3 mn

Barack Obama arrive à Nairobi ce vendredi soir pour une visite de 48 heures dans la capitale kényane. C'est la première fois qu'il visite le pays de son père en tant que président des Etats-Unis. Cette étape kényane de sa tournée africaine sera dominée par la lutte contre le terrorisme et un volet économique. Le pays affiche un taux de croissance insolent alors que les inégalités se renforcent dans le pays.

Publicité

Dans les quartiers d'affaires de Nairobi, il y a des 4X4 et l'Internet 4G. Dans le bidonville de Kibeira, il y a des brouettes, des chèvres, et des tas d'immondices jonchent la chaussée. Islam Laïta est musicien, il n'attend pas grand-chose de la visite d'Obama : « La visite d'Obama, ce n'est pas mauvais, mais c'est pour les riches et pas pour les pauvres comme nous. Il faut qu'il vienne ici, à Kibeira, pour voir un peu comment on vit et comment il peut augmenter notre niveau de vie. Il doit venir, et s'il n'a pas assez d'argent pour l'essence de sa voiture, allez, on peut faire une donation, on peut contribuer. »

Dans la rue, un groupe de femmes balayent. Un emploi décroché grâce au NYS, un programme gouvernemental pour les jeunes, payé trois euros la journée : « C'est peu quand on a une famille », se désole Kanombané dont les enfants ont deux et trois ans.

Sur le petit terrain vague en contrebas, Maxwell, la vingtaine et désoeuvré, discute avec ses amis sur des seaux retournés. Il est plus enthousiaste : « J'adore Obama, il est de chez nous, c'est une bonne personne, c'est un homme du peuple. »

Rachel est institutrice. Elle vit aussi à Kibeira. Elle montre à RFI l'extension de sa maison. Cela va plutôt bien, mais le shilling kényan a baissé. « Les prix des denrées augmentent », se lamente-t-elle. Rachel compte sur les bonnes idées d'Obama pour améliorer l'économie du pays et le quotidien du bidonville.

Le bidonville de Kibeira au Kénya, le 24 juillet 2015.
Le bidonville de Kibeira au Kénya, le 24 juillet 2015. RFI/N.Champeaux

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail