Accéder au contenu principal
Mali

Mali: un cadre jihadiste revendique l'attaque d'un hôtel à Sévaré

Les murs de l'hôtel Byblos de Sévaré criblé de balles après l'attaque armée.
Les murs de l'hôtel Byblos de Sévaré criblé de balles après l'attaque armée. AFP PHOTO / STRINGER
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un cadre jihadiste proche du prédicateur islamiste Amadou Koufa a revendiqué ce 11 août l'attaque d'un hôtel à Sévaré. Selon cette personne, l'assaut contre l'hôtel Byblos a fait 15 morts, alors que le bilan officiel fait toujours état de 13 tués. En 2012, ce jihadiste a fait partie de l'aile malienne des combattants de Mokhtar Belmokhtar.

Publicité

Souleyman Mohamed Kennen est l’un des noms de guerre de ce cadre jihadiste. Il revendique l’attaque de la semaine dernière, le 7 août, dans la localité de Sévaré contre « les ennemis de l’islam », dit-il. C’est un proche du prédicateur radical malien Amadou Koufa qui rêve d’appliquer la charia dans toute la région de Mopti.

L'homme affirme même que l’opération a été bénie par Amadou Koufa lui-même, qui « joue à l’invisible » depuis plusieurs mois. Le même Amadou Koufa, dans une cassette enregistrée il y a quelques mois, appelait déjà à combattre par tous les moyens les forces étrangères sur le territoire malien.

Une proximité avec Mokhtar Belmokhtar

Mais l’homme qui a revendiqué l’attaque est également proche du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Il est donc possible que l’équipe qui a mené l’opération la semaine dernière à Sévaré ait reçu dans sa conception et/ou son exécution l’aide de jihadistes du nord du pays.

Ici, à Bamako, aucune réaction officielle pour le moment après cette revendication. Mais en privé, un ministre malien confie : « Un terroriste reste un terroriste et ils opèrent tous ensemble même si c’est une seule tête qui revendique ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.