Accéder au contenu principal
MADAGASCAR/ CRIMINALITE/ DEFENSE

Madagascar: huit militaires tués par des dahalos, voleurs de zébus

Le pouvoir malgache annoncait déjà un renforcement des moyens pour lutter contre les dahalos, les voleurs de boeufs, en septembre 2012.
Le pouvoir malgache annoncait déjà un renforcement des moyens pour lutter contre les dahalos, les voleurs de boeufs, en septembre 2012. AFP PHOTO / ANDREEA CAMPEANU
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A Madagascar, huit militaires ont été tués mercredi dans une embuscade, tendue par des dahalos, les voleurs de bœufs, qui sévissent dans certaines zones du Grand Sud. Les victimes participaient à une opération spéciale de grande ampleur, lancée il y a deux semaines pour lutter contre ces bandes armées.

Publicité

Les accrochages entre les voleurs de zébus et les forces de sécurité sont fréquents et font régulièrement des victimes civiles ou militaires, mais cela fait plusieurs années que l’armée n’avait pas subi une telle attaque ciblée. Les pertes sont lourdes pour l’armée malgache, deux semaines à peine après le lancement d’une nouvelle grande opération antidahalos : huit militaires tués, 11 blessés dont 2 dans un état grave.

L’attaque a eu lieu dans le sud-ouest du pays à cinq kilomètres de la petite ville d’Ankazoabo Sud. Elle a visé des militaires récemment envoyés de la capitale pour sécuriser la zone. Dans la matinée, ils sont alertés pour un vol de bétail. Une quarantaine d’hommes sont envoyés sur les lieux et c’est pendant la poursuite qu’ils sont pris en embuscade.

C’est sans doute le plus lourd bilan depuis juin 2012. Le chef d’état-major et plusieurs hauts gradés sont arrivés sur place dans la soirée. L’opération spéciale doit se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Près de 1 000 hommes sont déployés dans le centre et le sud du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.