Tchad

Au Tchad, un collectif d’artistes s’engage contre Boko Haram

Le collectif d'artistes tchadiens, Vigilance Plus, lors de la conférence de presse de présentation de la chanson d'appel à la vigilance contre Boko Haram.
Le collectif d'artistes tchadiens, Vigilance Plus, lors de la conférence de presse de présentation de la chanson d'appel à la vigilance contre Boko Haram. DR/Ray's Kim Edm

Le collectif Vigilance Plus, qui regroupe une dizaine d’artistes tchadiens, a décidé de s’engager dans la lutte contre le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest, ex-Boko Haram. Ils le font avec une chanson, et un message : « Ouvrons les yeux ». Dans ce morceau, dont le clip vient d’être tourné, ils appellent les populations du bassin du Lac Tchad à la vigilance.

Publicité

Chanté en français, anglais et en dialecte, le tube est, selon ses initiateurs, une contribution des artistes à la lutte contre l’extrémisme violent. Ce sont les attentats du mois de juin et juillet 2015, qui ont causé la mort d’une soixantaine de personnes, qui ont inspiré aux artistes du collectif ce morceau. Le leitmotiv, « ouvrons les yeux », y revient de manière lancinante. Et pour ces artistes, il s’agit d’ouvrir les yeux dans les églises, les mosquées, les hôpitaux ou encore les transports publics. « Un appel à la vigilance, car le mal est permanent », dit la chanson.

« Ils nous endorment »

Selon le rappeur Ray’s Kim, initiateur du projet, cet appel est une contribution des artistes à la sensibilisation. « Ils nous endorment et au fur et à mesure », explique-t-il au micro de RFI. « Et pendant que nous nous disons que c’est peut-être fini, ils peuvent encore frapper. Donc, maintenant, il s’agit d’accentuer la vigilance, un peu partout, afin que cette secte ne puisse pas endeuiller encore nos familles. »

Pour l’heure le tube a commencé à tourner sur les radios et télévisions tchadiennes, en attendant des opportunités pour le faire passer dans les autres pays touchés par le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ex-Boko Haram).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail