Nigeria

Gouvernement au Nigeria: le président soumet sa sélection au Sénat

Le président nigérian Muhammadu Buhari, lors du sommet d'Abuja sur la lutte contre Boko Haram, à Abuja, le 11 juin 2015.
Le président nigérian Muhammadu Buhari, lors du sommet d'Abuja sur la lutte contre Boko Haram, à Abuja, le 11 juin 2015. REUTERS/Afolabi Sotunde
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Nigérians devront patienter jusqu'à mardi prochain avant de connaître les noms des futurs ministres de gouvernement du président Muhammadu Buhari. Le chef d'Etat nigérian a remis une liste au président du Sénat qui auditionnera les personnalités choisies.

Publicité

Durant quatre mois, Muhammadu Buhari a entendu les éditorialistes nigérians et les analystes du monde entier le presser de former un cabinet opérationnel. Il a reçu poliment les membres de l'APC son parti politique venant lui souffler à l'oreille des noms. Le président nigérian a suivi son cap, et laissé les spéculations aller bon train.

La chute du naira, la pénurie du pétrole ou encore la multiplication des attaques de la branche ouest-africaine du groupe Etat islamique. Aucun événement récent n'a eu prise sur lui. Ses obsessions : la lutte contre la corruption et la traque de la male gouvernance. Alors l'ex-général Buhari a pris son temps pour vérifier la moralité et les parcours des candidats pressentis à un poste ministériel. Il faudra patienter d'ailleurs jusqu'à mardi prochain pour connaître sa sélection définitive.

La seule information à avoir filtré concerne son propre poste. Muhammadu Buhari sera ministre du Pétrole. En s'arrogeant ce portefeuille, il confirme vouloir incarner une présidence garante des intérêts du Nigeria, l'or noir constituant 70% des recettes du budget du pays. Désormais en première ligne, Muhammadu Buhari fait le pari de lier la réussite de son mandat à la refonte de l'industrie pétrolière et gazière.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail