Rwanda / Burundi

Rwanda: le HCR s'inquiète des allégations de recrutement de réfugiés burundais

Des réfugiés burundais dans le camp de Gashora, Bugesera, le 9 mai 2015.
Des réfugiés burundais dans le camp de Gashora, Bugesera, le 9 mai 2015. AFP / Stéphanie AGLIETTI

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dit s'inquiéter d'allégations de recrutement dans les camps de réfugiés burundais au Rwanda. Des allégations prises très au sérieux, dit-on à Genève. Mais le représentant du HCR à Kigali assure qu'il n'y a aucune preuve tangible qu'un quelconque recrutement ait lieu et assure que le gouvernement rwandais collabore pleinement.

Publicité

Dans chaque situation de réfugié, il y a des allégations de toute sorte. Des fois ces allégations commencent au moment où les réfugiés arrivent, des fois les allégations commencent un peu plus tard. Mais le fait qu’il y ait des allégations, ça ne veut pas du tout dire que le phénomène existe. C’est vrai qu’il y a des allégations de recrutement, nous l’avons prise très au sérieux. Le gouvernement l’a prise très au sérieux.

Saber Azal

Les Etats-Unis se disent également très inquiets par rapport à ces allégations de recrutement dans les camps burundais au Rwanda. « Nous avons demandé au gouvernement rwandais d'enquêter sur ces allégations de demander à quiconque appliquer de rendre des comptes », explique le porte-parole du département d'Etat en charge des affaires africaines, Jeffrey Loree.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail