RDC

RDC: la VSV appelle le gouvernement à considérer le rapport de HRW

Un manifestant blessé lors des heurts qui ont émaillé une réunion de l'opposition à Kinshasa, le mardi 15 septembre.
Un manifestant blessé lors des heurts qui ont émaillé une réunion de l'opposition à Kinshasa, le mardi 15 septembre. AFP PHOTO / JUNIOR KANNAH

En République démocratique du Congo, l’organisation de défense des droits de l’homme, la Voix des sans voix (VSV), demande aux autorités congolaises de respecter le travail des ONG nationales et internationales. Cette demande est en lien avec le dernier rapport de Human Rights Watch. L'organisation non gouvernementale affirme que l'attaque d'un rassemblement de l'opposition, le 15 septembre dernier, a été planifiée par des forces de sécurité et du parti au pouvoir. Accusations rejetées par Lambert Mendé, porte-parole du gouvernement, qui jugeait ce « rapport politiquement motivé » et « peu crédible ». C'est cette attitude que dénonce Rostin Manketa, directeur exécutif de la Voix des sans voix.

Publicité

Les autorités devraient davantage considérer ce rapport comme un instrument important, une source fiable d’information pour sévir contre les auteurs des violations des droits humains.

Rostin Manketa

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail