Accéder au contenu principal
Afrique du Sud

Municipales en Afrique du Sud: les jeunes se mobiliseront-ils?

Manifestation anti-Zuma en Afrique du Sud, en décembre 2015.
Manifestation anti-Zuma en Afrique du Sud, en décembre 2015. RFI/Alexandra Brangeon
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Afrique du Sud, ce week-end est le dernier moment pour s’inscrire sur les listes électorales en vue des prochaines élections municipales, le 3 août prochain. Cette nouvelle opération d’enregistrement, étendue sur tout le pays, incitera-t-elle les électeurs à se mobiliser davantage, surtout après les derniers déboires du président Jacob Zuma ?

Publicité

Cette année, il y aurait un nombre important de jeunes qui vont voter pour la première fois. Cependant, les statistiques déclarent qu’environ 80% des non-inscrits ont moins de trente ans.

Dans le township d’Alexandra, situé à une vingtaine de kilomètres de Johannesburg, il n’y avait pas foule, samedi matin, dans les bureaux d’enregistrement. Anna, 22 ans, tout juste inscrite, ne sait pas encore si elle ira voter.

« J'ai besoin d'être inspirée pour voter aux prochaines élections et je ne le suis pas du tout. Mon père m'a littéralement forcée à sortir de la maison pour venir m'inscrire aujourd'hui car, pour lui, c'est très important. Il était là en 1994 ; il a vécu l'apartheid. Ce que je veux voir, c'est un véritable changement. Là, je suis inscrite mais si je ne suis pas inspirée pour les élections le 3 août prochain. Je ne voterai pas et je ne bougerai pas de chez moi, c'est tout », a-t-elle dit.

Moshe, 29 ans, votera, lui, pour le parti de Julius Malema, les Combattants pour la liberté économique » (EFF) car l’ANC n’a plus grâce à ses yeux.

« L'ANC était autrefois un grand parti mais aujourd'hui cela fait 21 ans qu'il ne représente que l'enrichissement personnel. Ce parti n'a jamais libéré son peuple, il n'a fait que s'enrichir. Aujourd’hui, nous le voyons bien avec notre président mais cela a toujours été le cas. Si tu es corrompu, tu seras un membre éminent de l'ANC. Tôt ou tard les gens vont réaliser à quel point ce parti est autocentré, corrompu et vendu au lieu de servir la communauté d'Afrique du Sud », a-t-il soutenu.

D’après la Commission électorale d’Afrique du Sud, il faudra attendre quelques jours pour connaître, avec précision, le nombre complet des inscrits, en particulier chez les jeunes de moins de 30 ans.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.