Accéder au contenu principal
Congo-Brazzaville

Congo-B: des témoignages font état de saccages et d'enlèvements dans le Pool

Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool.
Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool. Laudes Martial Mbon / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La situation dans le département du Pool est toujours tendue. L’accalmie observée dans cette province voisine de la capitale après les bombardements de début avril semble avoir été rompue. Plusieurs témoins affirment que des biens mobiliers et immobiliers appartenant aux proches du pasteur Ntumi ont été saccagés vendredi 29 avril par des hommes en treillis dans la localité de Missafou.

Publicité

La police est formelle : les opérations de bombardements menées dans le Pool au début du mois d’avril n’ont visé rien d’autre que les centres de commandement des ex-combattants ninjas conduits par l’ancien chef rebelle Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntumi.

Depuis, une accalmie a été observée est les organisations humanitaires, à l’instar de Caritas Congo, ont commencé à organiser leur assistance auprès des populations déplacées. Cependant, il y a deux jours, les habitants de Missafou, une localité à mi-chemin entre Kinkala et Mindouli, ont déploré la destruction par des hommes en treillis des biens, notamment une maison et un hôtel, appartenant à des proches du pasteur Ntumi.

Cette situation du Pool est une épine dans le pied du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba, dont la composition a été dévoilée samedi soir. Depuis pratiquement une semaine, des sources concordantes font état de l’enlèvement à Goma Tsé-Tsé de deux dirigeants du Parti congolais du travail et du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral, deux formations de la majorité. Leurs ravisseurs seraient des ex-combattants ninjas qui les ont conduits dans une direction inconnue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.