RDC

Dans la cathédrale de Kinshasa, ultime hommage à Papa Wemba

Depuis sa mort à Abidjan, Papa Wemba a reçu une impressionnante liste d'hommage, d'Abidjan à Kinshasa, sa ville natale.
Depuis sa mort à Abidjan, Papa Wemba a reçu une impressionnante liste d'hommage, d'Abidjan à Kinshasa, sa ville natale. REUTERS/Luc Gnago

Des milliers de personnes se sont données rendez-vous, ce mercredi 4 mai 2016, à la cathédrale Notre-Dame du Congo, à Kinshasa, pour célébrer une messe en hommage au chanteur Papa Wemba, avant son inhumation qui est prévue dans l'après-midi dans le cimetière Nécropole, en périphérie de Kinshasa.

Publicité

La puissance du requiem de Mozart. Les larmes. Les cris. Une cathédrale remplie. Dehors aussi, la foule. L’ouverture de cette messe à la mémoire du roi de la rumba s‘est faite dans une atmosphère très touchante.

Une messe célébrée par le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, avec notamment ces mots : « Depuis trois jours, comme un seul homme, le peuple congolais, l'Afrique tout entière et le monde pleurent amèrement Papa Wemba. »

Six évêques étaient là, dont le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), Mgr Nicolas Djomo. Mais aussi une soixantaine de prêtres, des membres de la famille du chanteur, dont sa compagne, ou encore des officiels.

Célébrités et anonymes, tous ont écouté le cardinal vanter les mérite d'un « vaillant musicien ». Dès l'aube, la foule s'était mise à affluer vers la cathédrale pour assister au passage de la dépouille de Papa Wemba.

Né il y a 66 ans dans le centre de la République démocratique du Congo, il est décédé le 24 avril dernier, après s'être effondré en plein concert à Abidjan, alors qu'il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua). Le roi est mort, « vive le roi » salue Eric, un sapeur, venu une dernière fois saluer l'artiste.

Depuis trois jours, comme un seul homme, l'Afrique toute entière et le monde pleurent amèrement Papa Wemba...

Notre-Dame du Congo célèbre Papa Wemba: écouter le reportage sonore de notre envoyé spécial à Kinshasa

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail