Accéder au contenu principal
Burundi

Burundi: des dizaines de personnes arrêtées dans les quartiers contestataires

La police burundaise interroge un homme à un barrage routier à Bujumbura, le 6 juillet 2015.
La police burundaise interroge un homme à un barrage routier à Bujumbura, le 6 juillet 2015. AFP PHOTO / Landry NSHIMIYE
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les forces de sécurité au Burundi ont procédé à des dizaines d’arrestations ce jeudi à Bujumbura. Selon des sources concordantes, elles auraient été appréhendées dans les quartiers contestataires de Musaga et de Kamesa. La police dément.

Publicité

Cela commence par un meurtre. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme est tué par balle à Musaga, au sud de la capitale burundaise. Pour la police, il s’agit d’un crime de droit commun. D’autres contestent cette version. Selon des sources indépendantes et des sources proches de l’opposition, la victime était un indicateur de la police.

Après ce meurtre tôt jeudi matin, des policiers lourdement armés et à bord de nombreux véhicules, ont alors investi ce quartier de Bujumbura où les tensions restent vives. Selon des sources concordantes, des dizaines de personnes auraient été arrêtés.

Faux, réplique le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye qui soutient que personne n’a été arrêté ni interpellé à Musaga, ni dans aucun autre quartier de Bujumbura. Les forces de l’ordre, affirme-t-il, se sont contentées de procéder à des perquisitions.

→ A (RE)LIRE : Arrestations, torture, impunité: la ministre de la Justice du Burundi répond aux accusations

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.