Accéder au contenu principal
Algérie / Education

Algérie: après les fraudes au bac, des épreuves seront à repasser

Nouria Benghabrit-Remaoun en septembre 2014 à Ghardaia pour le lancement de l'année scolaire 2014-2015.
Nouria Benghabrit-Remaoun en septembre 2014 à Ghardaia pour le lancement de l'année scolaire 2014-2015. Photo: Dzoasis, source: Wikipédia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Algérie, le Premier ministre a annoncé hier, dimanche 5 juin, que les candidats au baccalauréat devraient repasser une partie des épreuves. Un nouvel examen partiel sera organisé dans deux semaines car, la semaine dernière, plusieurs sujets ont fuité. Plus d'une cinquantaine de personnes ont été interpellées. Le sujet est sensible, et il a fallu tout le weekend aux autorités pour annoncer leur décision.

Publicité

Le jeudi 2 juin au soir, après la dernière épreuve, la ministre de l'Education Nouria Benghabrit-Remaoun convoque une réunion d'urgence. En cinq jours, sept sujets du baccalauréat ont fuité. Certains ont circulé sur les réseaux sociaux pendant presque 24 h avant l'épreuve.

Pendant le week-end, l'Office national des examens a été perquisitionné et plus de cinquante personnes interpellées. Enseignants, parents d'élèves, correcteurs, candidats sont divisés : certains sont favorables à l'annulation totale du bac, d'autres à l'annulation partielle, d'autres enfin ne veulent pas d'annulation du tout.

« Combattre la fraude »

Ce dimanche, c'est le Premier ministre qui assure que les autorités feront tout pour « combattre la fraude » et qui annonce que les épreuves où il y a eu triche sont annulées. Des organisations de parents d'élèves ont déjà appelé à manifester.

La ministre de l'Education, elle, n'a pas encore dit un mot. Elle doit annoncer les détails de cette annulation du bac au cours d'une conférence de presse ce lundi. Mais le « plan B » idéal n'existe pas. Et la ministre, critiquée par les conservateurs pour ses réformes, sait qu'elle devra faire face à une nouvelle crise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.