Afrique/Droits de l’homme

Le prix Mo Ibrahim ne sera une nouvelle fois pas attribué en 2015

Texte par : RFI Suivre
3 mn

Une fois de plus, la fondation Mo Ibrahim ne décernera pas de prix cette année. Doté de cinq millions de dollars, ce prix lancé en 2006 par le milliardaire soudanais vise à récompenser les anciens chefs d’Etat africains qui se sont illustrés par leur leadership. Ils doivent aussi avoir quitté le pouvoir au cours des trois dernières années à l’issue de leur mandat et s’être installés au pouvoir par des voies démocratiques. Plusieurs ex-présidents, le Béninois Boni Yayi, le Tunisien Moncef Marzouki, le Nigérian Goodluck Jonathan ou encore le Tanzanien Jakaya Kikwete remplissaient ces derniers critères, mais pas celui du leadership, selon le jury indépendant.

Publicité

Il ne suffit pas de quitter le pouvoir gracieusement et de respecter le choix des électeurs, il faut véritablement avoir démontré pendant la durée de son mandat cette excellence que cherche à identifier le comité d’attribution du prix.

Nathalie Delapalme

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail