Accéder au contenu principal
Libye

Libye: à Syrte, les forces loyalistes visent le QG du groupe Etat islamique

Sur son pick-up équipé d'une mitrailleuse, un combattant des forces pro-gouvernementales tient sa position durant la bataille pour reprendre la ville de Syrte, le 25 juin.
Sur son pick-up équipé d'une mitrailleuse, un combattant des forces pro-gouvernementales tient sa position durant la bataille pour reprendre la ville de Syrte, le 25 juin. MAHMUD TURKIA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Près de deux mois après le lancement de l'offensive pour récupérer Syrte, et plus de 200 morts, les forces du gouvernement d'union nationale ont lancé vendredi 1er juillet ce qui apparaît comme la dernière offensive contre l'organisation Etat islamique. Leur QG, au centre de conférence Ouagadougou, est le point de mire.

Publicité

La bataille de Syrte est entrée dans une nouvelle phase. Les forces libyennes ont pris le contrôle du bloc résidentiel 700, au sud-ouest du centre-ville de Syrte. Les hommes au sol ont reçu l’appui d’avions de combat libyens. Ces derniers avaient pour mission de cibler les snipers, très nombreux dans le quartier qui compte de nombreux immeubles.

La voie est maintenant dégagée pour atteindre le centre de conférence Ouagadougou. L’ancien siège de l’Union africaine sous Mouammar Kadhafi est devenu le quartier général du groupe Etat islamique, qui profite des souterrains et des abris anti-aériens. Des combats ont déjà eu lieu vendredi après-midi à l’intérieur du site, selon la Chambre des opérations militaires.

Le centre Ouagadougou est le dernier bâtiment d’importance contrôlé par les terroristes. Jusqu’à la semaine dernière, le plan militaire était d’assiéger l’organisation Etat islamique jusqu’à pénurie de minutions. Cette offensive d’envergure laisse présager un changement de stratégie.

A (RE)LIRE → Libye: Syrte bientôt débarrassée des jihadistes du groupe Etat islamique?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.