Ethiopie

Ethiopie: l’accès aux réseaux sociaux bloqué durant les examens universitaires

Depuis samedi matin 9 juillet, impossible d'accéder à Facebook, Twitter ou Instagram en Ethiopie.
Depuis samedi matin 9 juillet, impossible d'accéder à Facebook, Twitter ou Instagram en Ethiopie. REUTERS/Dado Ruvic

L'Ethiopie a bloqué l'accès aux réseaux sociaux dans tout le pays, une mesure sans précédent que le gouvernement éthiopien justifie par la nécessité de lutter contre la fraude en période d'examens.

Publicité

Depuis samedi matin 9 juillet, impossible d'accéder à Facebook, Twitter ou Instagram en Ethiopie. Tous les réseaux sociaux sont bloqués et ce sera le cas jusqu'à mercredi 13 juillet. Une mesure de prévention en période d'examens universitaires, dit le gouvernement éthiopien pour éviter les fuites de sujets qui ont forcé à l'annulation des épreuves le mois dernier. Le porte-parole du gouvernement estime même que les réseaux sociaux sont « une source de distraction » pour les étudiants.

L'internet en Ethiopie est déjà sévèrement filtré mais jamais les réseaux sociaux n'avaient été bloqués de la sorte dans tout le pays. Les internautes éthiopiens ont rapidement trouvé la parade en utilisant des VPN, beaucoup dénoncent un blocage injustifié et certains suggèrent que le gouvernement éthiopien est tout simplement en train de tester de nouveaux logiciels de filtrage qui pourraient s'avérer bien utiles lors de troubles politiques, comme lors des manifestations de ces derniers mois en région Oromo.

 → A (RE)LIRE : Algérie, Irak, Inde: Internet au piquet durant les examens

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail