Accéder au contenu principal
Afrique du Sud/Médias

Municipales en Afrique du Sud: la tension monte au sein de la chaîne SABC

La chaîne publique SABC a décidé de bannir toute image de manifestations sur ses antennes avant les élections.
La chaîne publique SABC a décidé de bannir toute image de manifestations sur ses antennes avant les élections. Zaian/Wikimedia Commons
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Afrique du Sud, la tension monte au sein de la chaîne de télévision publique SABC, accusée de censure à l'approche des élections municipales du 3 août prochain. La chaîne publique a décidé de bannir toute image de manifestations sur ses antennes avant les élections. Plusieurs journalistes ont même été exclus du groupe public après avoir formulé des critiques contre ces nouvelles règles. Ils ont porté plainte pour licenciement abusif, et devraient connaître leur sort ce lundi 25 juillet.

Publicité

Durant le week-end, les présentateurs et les journalistes de la SABC sont apparus à l'antenne vêtus de noir de la tête aux pieds. Une manifestation de solidarité à leurs huit collègues licenciés en début de semaine dernière pour avoir critiqué ouvertement la politique éditoriale de la chaîne publique.

Le mot d'ordre de cette manifestation silencieuse a été transmis de bouche à oreille, pour ne laisser aucune trace écrite et éviter les représailles, selon les journalistes qui se sont exprimés anonymement dans les médias.

Quatre des huit journalistes exclus de la chaîne ont déposé un recours devant les prud’hommes pour contester leur licenciement. Ils doivent être fixés sur leur sort ce lundi. Selon leur avocat, leurs licenciements sommaires sont illégaux et inconstitutionnels puisque les journalistes ne pouvaient pas respecter les directives de leurs patrons sans aller à l'encontre de leurs devoirs éthiques. Trois autres journalistes récemment remerciés ont fait savoir qu'ils allaient à leur tour porter plainte.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.