Accéder au contenu principal
Burundi

Burundi: le journaliste d'«Iwacu» Jean Bigirimana toujours porté disparu

Jean Bigirimana, journaliste burundais qui travaille pour le journal Iwacu.
Jean Bigirimana, journaliste burundais qui travaille pour le journal Iwacu. Iwacu
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président de la Commission des droits de l'homme du Burundi est en visite dans le centre du pays, dans la ville où a disparu Jean Bigirimana le vendredi 22 juillet. Le journaliste pour Iwacu et pour Infos Grands lacs n'a plus donné de nouvelles depuis. La presse s'inquiète beaucoup. La Commission des droits de l'homme se dit également préoccupée et dit enquêter sur le sujet.

Publicité

« Nous gardons l'espoir qu'il soit encore en vie. » Le président de la Commission des droits de l'homme se dit très préoccupé, mais assure qu'il croit à une issue positive. En visite à Muramvya mercredi 3 août, il a rencontré des témoins. « Nous menons une investigation poussée pour comprendre ce qui s'est passé. »

Il est encore trop tôt pour les conclusions, mais le président de la Commission des droits de l'homme précise déjà qu'il n'y a pas de cachot du service de renseignements à Muramvya. Le SNR est accusé par la presse d'avoir enlevé le journaliste il y a presque deux semaines. Le journal Iwacu a étudié les appels téléphoniques de Jean Bigirimana et explique que le jeune homme avait reçu un coup de fil d'un informateur du SNR juste avant sa disparition.

D'après Iwacu, ce sont bien des agents des renseignements qui l'ont arrêté. Toujours selon le journal, Jean Bigirimana a été sévèrement battu et il est affamé. Sa survie serait une question d'heures.

Pour l'instant, aucune piste. Le président de la Commission des droits de l'homme reconnaît que la situation est assez floue. La police répète, elle, depuis le début que Jean Bigirimana n'est pas aux mains des forces de sécurité, qu'il n'a pas été arrêté.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.