Libye

Libye: les frappes s'intensifient à Syrte mais la reconquête s'annonce longue

Les forces progouvernementales en pleine offensive contre la ville de Syrte tenue par l'organisation Etat islamique, en Libye, le 21 juillet 2016.
Les forces progouvernementales en pleine offensive contre la ville de Syrte tenue par l'organisation Etat islamique, en Libye, le 21 juillet 2016. REUTERS/Goran Tomasevic/File Photo

Les forces fidèles au gouvernement d'union nationale continuent leur progression au centre de la ville de Syrte soutenue par les frappes aériennes américaines et libyennes. Leur progression reste lente malgré l'intervention américaine. Les frappes se sont intensifiés, ce mardi 9 août, mais la reconquête totale reste lente.

Publicité

« Sortir l'EI de Syrte nécessite encore quelques semaines », annonce le porte-parole des forces du gouvernement d'union nationale, le colonel Mohammed al-Ghasri. La progression des assaillants dans le centre de Syrte promet donc d'être encore longue.

Pourtant, toujours selon le colonel, 12 frappes aériennes américaines, ont visé des positions de l'EI durant la journée du mardi 9 août. L'une d'elles a visé une voiture piégée laissée par les jihadistes devant une banque qu'ils contrôlaient.

Forte résistance des jihadistes

La résistance de l'organisation reste encore forte, surtout autour de son quartier général, l'immense complexe de conférence Ouagadougou. Mais les forces de Tripoli dominent maintenant tous les points stratégiques de la ville. Un plan serait même déjà prêt pour conclure la bataille.

L'intensification des frappes marque une nouvelle phase dans la bataille. Mais le Premier ministre soutenu par la communauté internationale, Fayez el-Sarraj, rappelle que c'est à son gouvernement de décider de la fin des frappes. Pour lui, elles doivent être liées à la progression militaire sur le terrain. Les Américains, eux, avaient limité leur intervention lancée le premier août, à trente jours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail