Burundi

Burundi: un journaliste radio arrêté, selon RSF, qui réclame sa libération

Un policier dans une rue de Bujumbura, le 6 juillet 2015. (Photo d'illustration)
Un policier dans une rue de Bujumbura, le 6 juillet 2015. (Photo d'illustration) AFP PHOTO / Landry NSHIMIYE

Nouvelle arrestation d'un journaliste au Burundi. Il s'agit, selon Reporters sans frontières (RSF), de Gisa Steve Ira-Koze, qui travaille pour la radio Buja FM. Il serait accusé d'atteinte à la sûreté de l'Etat. RSF réclame sa libération immédiate.

Publicité

Le journaliste aurait été arrêté ce jeudi 18 août dans un bar de Gatumba, à l'ouest de la capitale. D'après des témoins, aucun motif ne lui a été signifié lors de son interpellation. Mais on sait que Gisa Steve Ira-Koze dispose de la double nationalité burundaise et rwandaise et que les relations sont houleuses avec le voisin du Nord.

« On demande déjà de savoir où il est, comment il va et surtout qu'il soit bien traité et évidemment, selon nous, qu'il soit libéré, puisque pour l'instant l'accusation d'atteinte à la sûreté de l'Etat apparaît peu probante, d'autant qu'il n'est pas le seul à être poursuivi pour ce genre de chose », réagit Gilles Wullus, rédacteur en chef à Reporters sans frontières, contacté par RFI. « On est d'autant plus inquiet que depuis un mois, Jean Bigirimana, journaliste lui aussi, a disparu, rappelle-t-il. On suppose qu'il est lui aussi détenu par les services de renseignement qui n'ont jamais reconnu le détenir. On ne sait même pas s'il est vivant. »

RSF a d'ailleurs récemment demandé au président burundais de s'emparer du sujet pour s'assurer qu'il est toujours en vie. « Mais évidemment on n'a eu aucune réponse à l'heure qu'il est », regrette Gilles Wullus, qui dénonce au passage les exactions des services de renseignement burundais, qui « agissent dans un arbitraire total. On peut être arrêté dans la rue, sans motif, et disparaître au Burundi, dans un pays qui était il n'y a pas si longtemps plutôt bien placé en terme de liberté de l'information ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail