Accéder au contenu principal
Rwanda

Comment le Rwanda veut se faire une place dans l'économie régionale

Deux jeunes rwandais se prennent en photo devant le "Kigali Convention Center", le palais des congrès de Kigali. Le Rwanda mise sur le développement du tourisme d’affaires et de conférence pour stimuler sa croissance économique.
Deux jeunes rwandais se prennent en photo devant le "Kigali Convention Center", le palais des congrès de Kigali. Le Rwanda mise sur le développement du tourisme d’affaires et de conférence pour stimuler sa croissance économique. Stéphanie Aglietti / RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce lundi s'ouvre à Kigali au Rwanda la 3e édition du Sommet mondial sur l'investissement en Afrique qui a pour but de mettre en valeur le continent africain afin d'y attirer de futurs investisseurs. C'est la première fois que ce sommet, qui se déroule habituellement à Londres, se tient en Afrique. Un millier de participants sont attendus à Kigali pendant deux jours. Une aubaine pour le Rwanda qui mise sur le développement du tourisme d'affaires pour stimuler sa croissance économique.

Publicité

Après le Forum économique mondial pour l'Afrique en mai ou encore le sommet de l'Union africaine en juillet, c'est au tour du Sommet mondial sur l'investissement en Afrique de prendre ses quartiers à Kigali.

Depuis quelques années, le Rwanda investit massivement dans les infrastructures afin attirer le tourisme d'affaires et de conférences, avec pour ambition de faire du pays des mille collines un centre névralgique régional pour l'événementiel.

Inauguré en juillet, le « Kigali Convention Center », avec son hôtel 5 étoiles et sa salle de conférence de 2600 places, en est l'un des exemples les plus frappants. D'ici décembre 2018, le Rwanda devrait aussi être doté d'un second aéroport international d'une capacité d'accueil de 1,7 million de passagers par an.

Une stratégie payante, en 2015, 1,3 million de visiteurs se sont rendus au Rwanda, dont 30% pour affaires. Les revenus générés par le tourisme sont passés de 318 millions de dollars en 2015 à 400 millions de dollars cette année.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.