Accéder au contenu principal
Afrique du Sud

Afrique du Sud: la candidate au poste de médiatrice de la République fait débat

Le mandat de l'actuelle médiatrice de la République,Thuli Madonsela, s'achève à la fin du mois.
Le mandat de l'actuelle médiatrice de la République,Thuli Madonsela, s'achève à la fin du mois. AFP PHOTO / STRINGER = SOUTH AFRICA OUT =
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Afrique du Sud, la bataille fait rage autour du poste clé de médiatrice de la République, chargée de veiller sur les deniers publics. Cette semaine, le Parlement a voté en faveur d'une candidate pour remplacer Thuli Madonsela, dont le mandat se termine à la fin du mois. Mais la nouvelle candidate - qui doit encore être approuvée par le chef de l'Etat - ne fait pas l'unanimité.

Publicité

C'est un bras de fer entre le parti au pouvoir et opposition. La candidate au poste de médiatrice de la République a été sélectionnée parmi une cinquantaine de personnes. Mbusisi Mkhwebane doit encore être approuvée par le président Jacob Zuma.

Mais alors que ce dernier est rattrapé par des scandales de corruption, l'opposition émet des doutes quant à l'indépendance de la future médiatrice. Le principal parti d'opposition l'accuse notamment d'avoir travaillé pour les services de renseignements lorsqu'elle était en poste à l'ambassade sud-africaine en Chine.

« Nous avons vérifié cette information autant que nous le pouvions - considérant le silence qu'il y a généralement autour de ce genre de poste, explique Glynnis Breytenbach, députée de l'opposition. Mais l'information que nous avons provient de plusieurs sources, toutes très fiables. C'est notre devoir que de soutenir le meilleur candidat et, pour nous, elle ne l'est pas. Et nous nous devons de le faire savoir. »

L'actuelle médiatrice est devenue le symbole de la lutte contre la corruption et l'abus de pouvoir, après avoir notamment épinglé le président Jacob Zuma pour avoir utilisé de l'argent public pour rénover sa résidence privée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.