Accéder au contenu principal
Algérie

Algérie: des violences à Hassi Messaoud inquiètent les associations féministes

Une manifestation de soutien aux femmes d'Hassi Messaoud, ciblées par des attaques, en 2010, à Paris.
Une manifestation de soutien aux femmes d'Hassi Messaoud, ciblées par des attaques, en 2010, à Paris. OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Algérie, des violences ont eu lieu dans la ville de Hassi Messaoud, une ville pétrolière à 800 km au sud d'Alger. Selon la presse, les violences visaient les femmes, ce qui inquiète les associations féministes car ce n'est pas la première fois dans cette ville que les femmes sont visées.

Publicité

Dans la soirée du jeudi 8 septembre, un homme est tué par arme blanche à Hassi Messaoud. La responsable est une femme qui vit dans le quartier de El Haïcha, où vivent notamment des femmes employées par les sociétés pétrolières et leurs sous-traitants, et qui sont là sans leur famille. En représailles du meurtre de jeudi, les femmes du quartier sont attaquées à leur tour.

Selon la presse, des habitations ont été détruites et les autorités ont décidé de raser à la pelleteuse un certain nombre d'habitations précaires du quartier. Si, selon les médias, ces violences sont liées à des affaires de prostitution, les associations féministes se disent inquiètes.

Car c'est à Hassi Messaoud, dans ce même quartier, qu'en 2001 à l'appel d'un imam des femmes ont été agressées et violées. Des expéditions punitives avaient été organisées plusieurs soirs de suite. Et en 2010, des attaques similaires avaient eu lieu dans cette même ville. A l'époque, les associations avaient lancé un Observatoire des violences faites aux femmes pour dénoncer le silence des autorités.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.