Accéder au contenu principal
Ethiopie

Ethiopie: libération du journaliste Yusuf Getachew

L’Ethiopie a libéré plusieurs centaines de prisonniers dont le journaliste Yusuf Getachew lors de la célébration du nouvel an, le 11 septembre 2016.
L’Ethiopie a libéré plusieurs centaines de prisonniers dont le journaliste Yusuf Getachew lors de la célébration du nouvel an, le 11 septembre 2016. Miguel Salmeron
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’Ethiopie libère plusieurs centaines de prisonniers à l’occasion du nouvel an éthiopien célébré ce dimanche 11 septembre. Parmi les graciés, on compte de nombreux prisonniers politiques dont le journaliste Yusuf Getachew, accusé de complicité de troubles au sein de la communauté musulmane éthiopienne. Il avait été lourdement condamné à l’issue d’un procès très controversé.

Publicité

Yusuf Getachew était en prison depuis quatre ans. Il avait été condamné à sept ans d’emprisonnement accusé « d’encouragement au terrorisme ». Une inculpation fréquente en Ethiopie où les autorités utilisent une loi anti-terroriste très large et très controversée pour faire taire les critiques et les dissidents.

Yusuf Getachew était rédacteur en chef du journal Affaires musulmanes. Il avait critiqué la répression des autorités éthiopiennes à l’égard de la minorité musulmane à un moment où de violentes manifestations opposaient des musulmans éthiopiens et le pouvoir en place.

Le cas de Yusuf Getachew était très semblable à celui des jeunes bloggeurs de Zone 9emprisonnés, pendant plus d’un an, pour leurs critiques du gouvernement et celui d’Eskinder Nega, toujours en prison, après avoir vertement critiqué les arrestations « sans fondement » au nom de la loi anti-terroriste.

Yusuf Getachew est libéré avec cinq autres figures de la communauté musulmane. Il s’agit d’un geste d’apaisement alors que l’Ethiopie est en proie à une contestation anti-gouvernementale sans précédent qui dépasse largement les appartenances religieuses.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.