Accéder au contenu principal
Gabon

Gabon: Ali Bongo s'entoure d'un cabinet renouvelé

Le président Ali Bongo Ondimba a remercié plusieurs cadres de son entourage.
Le président Ali Bongo Ondimba a remercié plusieurs cadres de son entourage. DR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Gabon, Ali Bongo a réuni mardi 4 octobre le premier conseil des ministres de son nouveau gouvernement. La plus grosse surprise de cette réunion, c'est le limogeage de certains cadres de son entourage.

Publicité

« J'ai compris le message des Gabonais », a déclaré Ali Bongo Ondimba après la confirmation de sa victoire par la Cour constitutionnelle. Les Gabonais attendaient un signal très fort. Et le premier conseil des ministres a donné le ton.

Ali Bongo s'est séparé des personnages clefs de son premier mandat. La plus grosse victime est son directeur de cabinet Maixent Accrombessi. Celui-ci était le plus mal-aimé des Gabonais à cause de ses origines béninoises. Il symbolisait ce que les opposants appelaient grossièrement la « légion étrangère ». Cependant, Maixent Accrombessi ne quitte pas définitivement le palais. Il a été nommé haut représentant du chef de l'Etat.

→ A (RE)LIRE : Gabon: un nouveau gouvernement d'ouverture, mais sans ténors de l’opposition

Autre victime, Liban Soleiman. Il n'est plus chef de cabinet du président de la République. Il coordonnera l'exécution du projet de société d'Ali Bongo. Pour sa sécurité, le président a fait confiance à un Fang du nord où il a été sanctionné dans les urnes.

Enfin, la province du Haut-Ogooué, délaissée durant le premier mandat, revient en force au palais. Martin Bouguikouma devient directeur de cabinet du président. D'autres cadres de la province montent aussi en grade.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.