Accéder au contenu principal
Tchad / Economie / Alimentation

Tchad: la malnutrition pénalise fortement l’économie

La situation est critique chez les enfants de 6 à 56 mois au Tchad. Selon l’Unicef, le taux de malnutrition aiguë est largement au-dessus du seuil d’urgence. Il est de 24% dans le Barh El Ghazal.
La situation est critique chez les enfants de 6 à 56 mois au Tchad. Selon l’Unicef, le taux de malnutrition aiguë est largement au-dessus du seuil d’urgence. Il est de 24% dans le Barh El Ghazal. Madjiasra Nako/RFI
Texte par : RFI Suivre
3 mn

575 milliards de francs CFA, soit 1,2 milliard de dollars : c'est ce que fait perdre la sous-nutrition à l'économie du Tchad. Bien sûr, les conséquences de la mauvaise alimentation sont avant tout directes et affectent des communautés entières, notamment celles qui dépendent de l'agriculture et les personnes déplacées par les conflits. Mais d'après une étude rendue publique cette semaine et menée jusqu'à 2012 dans plusieurs pays dont le Tchad, le manque à gagner est énorme pour l’économie des pays.

Publicité

Il a été constaté que le retard de croissance chez un enfant diminue ses capacités cognitives, ses capacités physiques et c’est plus l’impact sur le long terme qui a été calculé.

Nathalie Magnien

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.