Mali

Ouverture du 4e congrès ordinaire du Rassemblement pour le Mali à Bamako

L'objectif du congrès est d'élire le successeur du président IBK (ici en 2013) à la tête du parti.
L'objectif du congrès est d'élire le successeur du président IBK (ici en 2013) à la tête du parti. RFI/Pierre René-Worms
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce samedi 22 octobre s’ouvre à Bamako le 4e congrès ordinaire du Rassemblement pour le Mali (RPM), le parti au pouvoir. Depuis trois ans, cette réunion annuelle prévue par les textes du parti ne s'était pas tenue. L'objectif est d'élire le successeur du président IBK à la tête du parti. Mais aussi de resserrer.

Publicité

Le congrès du Rassemblement pour le Mali (RPM) se tient quelques semaines après le départ de ses rangs de quatre députés qui ont regagné les bancs de l'opposition. L'unité du parti sera donc au centre des débats.

Entre des responsables de la direction du parti, il y a quelques problèmes, notamment de leadership. De leur côté, des militants sont plutôt déboussolés. Une chose est sûre : le RPM est aujourd’hui moins dynamique que lorsqu'il était dirigé par le président malien IBK.

La succession de ce dernier est un autre enjeu du congrès qui commence ce samedi. Après avoir dit « ses vérités » à ses anciens camarades, le chef de l'Etat malien a appelé au rassemblement et au consensus. Sauf revirement de dernière minute, l'actuel secrétaire général du RPM, Bocari Téréta, devrait prendre la tête de la formation politique malienne qui a pour emblème un tisserand. L'autre objectif, une fois la nouvelle équipe connue, sera de préparer les prochaines élections communales de novembre, si la date est maintenue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail