Sénégal

Rapport de l'ONU sur le trafic d'armes: le Sénégal dément toute implication

Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères
Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères diplomatie.gouv.sn
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Un rapport d'experts de l'ONU a récemment révélé que des armes venues d'Europe de l'Est et d'Israël sont parvenues au Soudan du Sud, via l'Ouganda et le Sénégal. Une information à laquelle le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, a tenu à réagir. Le ministre rappelle que le Sénégal préside le comité sur les sanctions pour le Soudan du Sud au Conseil de sécurité et que si le rapport des experts mentionne un intermédiaire basé au Sénégal impliqué dans ce trafic d'armes, il ne s'agit en aucun cas d'une implication de son pays.

Publicité

Ces informations faisaient état d'un intermédiaire au Sénégal pour fournir des armes légères, des petits calibres et des munitions à cette branche armée. Donc il n'est pas forcément sénégalais. Il peut être sénégalais comme d'une autre nationalité. Ce que nous dénonçons, c'est l'assimilation qui a été faite entre un intermédiaire au Sénégal et un intermédiaire sénégalais, ou intermédiaire au Sénégal et le Sénégal.

Mankeur Ndiaye

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail