Accéder au contenu principal
Tchad

Tchad: la grève des magistrats commence à avoir de lourdes conséquences

Soldats tchadiens devant le tribunal de Ndjamena (image d’archive).
Soldats tchadiens devant le tribunal de Ndjamena (image d’archive). Thomas SAMSON/Gamma-Rapho via Getty Images
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Tchad, cela fait trois semaines que la justice est à l'arrêt. Après avoir observé deux semaines de grève pour exiger le retrait du décret portant réduction des indemnités des fonctionnaires, les magistrats ont décidé d'arrêter le travail pour un mois. Ce qui ne manque pas de faire des victimes.

Publicité

La justice ne travaille pas, les magistrats sont en grève. Il faut donc le libérer parce qu'il n'y a pas de justice au Tchad.

L'exemple de ce prisonnier sans procès

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.