Rwanda

Rwanda: des milliers de pèlerins convergent vers Kibeho

Des pèlerins catholiques aux célébrations de Kibeho, Rwanda.
Des pèlerins catholiques aux célébrations de Kibeho, Rwanda. STEPHANIE AGLIETTI / AFP

Des milliers de fidèles venus du Rwanda et des pays frontaliers ont convergé ce lundi vers la petite ville de Kibeho dans le sud du Rwanda. Un pèlerinage à l'occasion des célébrations annuelles marquant l'anniversaire de la première apparition, selon l'Eglise catholique, de la Vierge Marie, le 28 novembre 1981 à trois collégiennes rwandaises.

Publicité

Sac sur le dos ou posé sur la tête, les milliers pèlerins sont venus en bus, à pied ou encore à vélo. Certains arrivés la veille, et n'ayant pas les moyens de s'offrir une chambre dans l'un des hôtels de la petite bourgade, se réveillent d'une nuit difficile à même la pelouse du sanctuaire.

Selon l'Eglise catholique, qui l'a reconnu officiellement 2001, il y a 35 ans, la Vierge Marie est apparue pour la première fois à trois collégiennes rwandaises de Kibeho. Depuis, la petite ville attire par-delà des frontières du Rwanda.

Grace est arrivée d'Ouganda avec tout un groupe. Il assure avoir vu un jeune garçon paralysé retrouver l'usage de ses jambes après s'être recueilli à Kibeho : « Nous l'avons fait entrer dans la Chapelle des apparitions et peu de temps après il en est sorti en courant et en criant de joie. »

Outre un message appelant à la conversion, la Vierge Marie aurait, lors d'une de ses apparitions, prononcé une mise en garde, comme en témoigne le père Zbigniew Pawlowski, le recteur du sanctuaire de Kibeho : « Dans leurs voyages mystiques, les filles voyaient des collines pleines de cadavres, les rivières pleines de sang. Certains disent que la Vierge Marie a montré ce qui allait se passer au Rwanda quelques années plus tard. »

Le génocide de 1994 n'épargnera d'ailleurs pas Kibeho. A quelque 800 mètres du sanctuaire, des centaines de Tutsi qui s'étaient réfugiés dans l'église de la paroisse ont été massacrés par les miliciens hutus Interahamwe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail