Afrique du Sud

Afrique du Sud: une équipe de rugby gay pour lutter contre les préjugés

Les Jozi Cats, équipe de rugby gay, lors d'un entraînement à Johannesburg, en mai 2016.
Les Jozi Cats, équipe de rugby gay, lors d'un entraînement à Johannesburg, en mai 2016. JOHN WESSELS / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Afrique du Sud, ils s'appellent les Jozi Cats. Une équipe de rugby dont les membres sont ouvertement homosexuels. Cela fait un an que l'équipe existe et ce vendredi 9 décembre, le groupe a lancé une campagne de sensibilisation pour dire non à l'homophobie dans le sport. Dans un pays où le rugby est l'un des sports les plus populaires.

Publicité

« Tapette, folle, chochotte... » Les joueurs de Jozi Cats ont tous vécu les remarques déplacées, les insultes à l'école, à l'université, sur leur lieu de travail. Kevin, homme d'affaires de 37 ans, a rejoint l'équipe il y a quelques mois, soulagé de pouvoir enfin jouer au rugby sans se préoccuper du regard des autres.

« Je ne voudrais pas jouer dans un club hétéro, par crainte d'être toujours la cible de remarques déplaisantes, du genre : ne passez pas la balle à la tapette. Je n'ai pas envie d'entendre ça, je veux juste pouvoir jouer au rugby et m'amuser. On a tous vécu ce genre de situation, à l'école ou sur le terrain, où on s'est fait emmerder ou insulter. Ici tout le monde est le bienvenu et on se respecte. »

L'homosexualité est légale dans le pays. Mais les préjugés restent tenaces, explique Nathi, un joueur noir, prof de gym. « Quand vous vivez avec ce secret, vous faites toujours attention de ne pas avoir l'air d'être gay. Je me rappelle au lycée, notre équipe était allée jouer à Durban, les douches étaient communes et nous étions tous nus. Je faisais très attention de faire en sorte que personne puisse soupçonner que je suis gay ».

Sur le terrain, une trentaine de rugbymen, tous amateurs et de niveaux divers.
Anthony explique qu’ils veulent casser les stéréotypes, dans une société encore très conservatrice. « Les gens ont des préjugés comme vous ne pouvez pas être gay et jouer au rugby, vous êtes trop féminin, vous ne savez pas attraper une balle ou vous avez peur de vous faire mal. Regardez autour de vous, nous avons des joueurs assez imposants qui n'auraient aucun mal à vous tacler. C'est le genre de stéréotype qu'on veut casser. »

L'équipe s'apprête à aller jouer dans plusieurs villes du pays pour dénoncer l'homophobie dans le sport et encourager les joueurs à monter leur propre équipe.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail